Optimisez votre micro humbucker vintage

La mode du vintage nous pousse à choisir les micros humbucker avec un câble de sortie en 2 conducteurs, mais est ce un bon choix ?

Personnellement je conseille toujours de prendre un câble blindé pour la sortie de son micro, pour la simple raison qu’il y aura moins de perte de dynamique. De plus, la tresse métal du câble vintage n’étant pas isolée, elle peut se mettre en contact avec d’autres éléments de l’électronique et ainsi créer par exemple des boucles de masses.

Si vous avez un câble deux conducteurs, voilà toutes les étapes pour le changer en 4 conducteurs…

ATTENTION : changer le fil de sortie d’un micro est une opération délicate. Si vous n’avez pas d’expérience dans le domaine, entrainez vous sur un micro cassé ou de faible valeur.

Voilà le micro que j’ai utilisé: un Gibson type 57 classic

Dévissez les vis des plots

Dévissez les vis de fixation des bobines

IMPORTANT : Pendant le démontage du micro, Prenez une feuille et prenez des notes.  Quel fil va où ?  Numérotez les bobines, repérez le sens de l’aimant….

Sur le côté du micro, vous devez apercevoir le point chaud relié au câble de sortie.

En enlevant le scotch de protection

Détachez les bobines de la platine

On peut constater une bonne dose de paraffine (waxpotting) dans les micros Gibson^^

Enlevez les cales en érable, l’aimant et le séparateur.

Le résultat

Séparez les deux bobines

Sur un câble vintage, vous n’avez que deux fils : le point chaud et la masse. Les deux autres fils des bobines (fils blancs) sont reliés entre eux et placés entre les bobines.

Dessoudez les fils ou coupez les (attention à garder le maximum de longueur)

Les noirs également

Le résultat

Chaque bobine a deux fils, une entrée et une sortie. Pensez à bien repérez les éléments. ici, j’ai numéroté les bobines.

Dessoudez les éléments sur la platine

Le résultat

Nettoyez la platine avec de la paille de fer fine et du miror

C’est quand même plus propre^^

Voila tous les éléments d’un micro humbucker. j’ai tout bien nettoyé car il y avait beaucoup de paraffine. je n’ai bien entendu pas touché au bobinage des bobines.

Avec un câble mogami 4 conducteurs + tresse, nous allons réaliser le nouveau câble de sortie. prévoyez un bout assez long, 50cm par exemple et dénudez le sur 3cm environ sur l’un des côté.

Enlever la gaine

Coupez la tresse de masse

Finissez le travail en plaçant et chauffant un petit morceau de gaine thermo.

Nous allons relier, à l’inverse du câblage d’origine, chaque fil de bobinage au câble de sortie

Pour faciliter le travail, nous allons remonter le micro partiellement.

Replacez les cales érables et le séparateur

replacez l’aimant dans le bon sens de préférence^^

Mettez en place les bobines

Revissez les bobines. Inutile de visser à fond, une bobine sera re-dévissée avant la fin du travail.

Passez le câble de sortie dans le trou de la platine et commencez par souder la masse. Soudez le fil noir de la bobine avec vis (reportez vous à vos notes pour définir le fil de masse) au fil translucide du câble Mogami

Ajustez la longueur

Placez un petit bout de gaine thermo pour parfaire le travail et soudez le fil au point de masse de la platine

Le résultat après soudure

Le fil rouge du câble Mogami sera le point chaud

Utilisez le bleu et le noir pour les deux fils restants

Placez de la gaine sur chaque assemblage et chauffez.

Pour ranger les fils proprement, nous allons les placer au milieu des deux bobines. re-dévissez une des deux bobines.

Et placez les fils entre les deux

revissez la bobine et entourez le micro avec du scotch pour micro

Le résultat

Dénudez l’autre côté du câble Mogami.

- le rouge est le point chaud

- le fil translucide est la masse, donc reliez le à la tresse afin de réaliser une masse flottante.

- Les deux autres bobines seront reliés entre elles pour un montage en série.

Testez votre micro

Voilà le résultat finale^^. Pensez a revisser les plots du micro.

, , , , , ,

A propos de JP

Gérant et fondateur de Guitarnblues.fr, site de vente en ligne de pièces pour guitares et matériel de lutherie. Formé 6 années à l'école Boulle au travail du bois et bronze puis à la lutherie guitare par des professionnels.

9 Réponses pour “Optimisez votre micro humbucker vintage”

  1. Thom' 19 novembre 2012 à 21 h 22 min # Répondre

    Salut!
    Dans l’optique de réaliser un montage à partir de micros avec seulement deux fils que je compte passer en 4 fils, quelle couleur correspond à la fin de la bobine 1/nord et fin bobine 2/sud?
    Merci d’avance!

    • JP 21 novembre 2012 à 19 h 30 min # Répondre

      Bonjour,
      Perso j’ai mis le fil translucide pour la masse et le rouge pour le point chaud. Après entre le noir et le bleu, peu importe ! Il faut avec un aimant vérifier la polarité du micro donc quelle bobine est au nord et laquelle est au sud, après il faut regarder les fils. Normalement l’entrée est plutôt la masse sur un micro je crois^^

      • daniel chraibi 17 février 2013 à 1 h 34 min # Répondre

        Salut et merci JP, j’ai suivi ton tuto à la lettre et ai ainsi pu transformer mon Gibson 496R de 1992 à tresse 2 fils en 4 fils splittable (c’est ce que je voulais à la base…) et çà a marché comme sur des roulettes…perso,j’ai noté qu’en mesurant ma résistance DC avant et après,je suis gagnant de 0,50k (passé de 8,40k à 8,89k …étonnant,est ce le fil Mogami utilisé qui permet une meilleure diffusion du signal avec moins de perte? je suis ravi!!! MERCI
        cdt
        Dan

        • JP 17 février 2013 à 10 h 49 min # Répondre

          Salut,
          Super^^ Merci pour ce retour. C’est très intéressant ce gain de résistance^^ C’est dire à quel point le fil tissu avec tresse est médiocre^^

          • Daniel Chraibi 11 mars 2013 à 0 h 06 min #

            Salut JP,
            Oui,c’est ce que j’ai pu expérimenter par moi même…Je viens de faire la même chose avec un Gibson 498T et là aussi,j’ai gagné en sortie un poil non négligeable.De plus,grâce à la masse flottante,la Gratte est devenu particulièrement silencieuse ce qui n’était pas tjrs le cas suivant l’ampli que j’utilisais…Avec les amplis High Gain,çà soufflait pas mal.Là,plus rien.Bon,j’ai également blindé la plaque arrière à la feuille de cuivre et surtout,refait mes fils de masses du câblage entre les potards en faisant un câblage de masse en étoile.Cela a résolu le problème d’un coup…Par contre,j’ai utilisé une peite plaque de 1cm sur 1cm de cuivre avec une vis dedans et un de mes fils de masse y est relié.J’ai vu çà
            sur mon autre LP Gold Top que je n’ai jamais touché tant le câblage qu’avait fait le Guitar Tech qui s’en occupait ,était bien fait et silencieux bien qu’avec des fils tressé à deux conducteurs… Come quoi,on en apprends de partout et tous les Jours…En tout cas,Bravo pour tes Tutos très PRO et pour ta gentillesse.Bien amicalement.
            Daniel

          • JP 11 mars 2013 à 11 h 23 min #

            Oui quand c’est bien câblé, ça doit être silencieux, même avec du fil vintage. Mais avec du mogami et des masses flottantes, tu récupères la dynamique perdue, ça c’est sympa^^
            A bientôt

  2. Moot 8 août 2012 à 23 h 53 min # Répondre

    Très utile comme article!
    (:

    Par contre si la tresse n’est reliée que d’un côté du câble, elle ne sert à … RIEN!
    Un circuit ouvert ne conduit pas de courant, c’est la même chose avec un blindage électromagnétique. Au mieux ça fait antenne mais ça n’annule en rien les perturbations.
    Il faut aussi la reliée du côté micro.

    • JP 9 août 2012 à 13 h 33 min # Répondre

      Oui c’est ce que l’on cherche, une antenne. Les perturbations arrivent sur le câble et sont dirigées vers la masse^^

    • SanSystem 7 novembre 2012 à 14 h 26 min # Répondre

      Non pas du tout, c’est juste dans le topic, c’est le principe de la masse flottante.
      Même si pour être parfait il faudrait relier la masse coté source (donc coté micro), et flottant coté potards.
      Ceci dis, sur des longueurs aussi petites, je ne pense pas qu’il y est de différence, en tout cas je n’en entends pas.
      Merci JP pour ce tuto.

Laisser un commentaire