Premier test micro d’une longue série. C’est très difficile de choisir un micro, nous allons tenter de vous aider le plus précisément dans votre choix.

Les micros Van Zandt ont une excellente réputation, et elle n’est pas volée ! La qualité est vraiment au rendez vous et le caractère de ces micros pour guitare Stratocaster est vraiment à mon sens au dessus de toutes les autres marques.

Et c’est Ronan, notre « testeur GNB micros » qui a accepté ce challenge. J’ai donc monté un kit Van Zandt Vintage plus sur sa Fender Standard à la place des micros Fender d’origine. Voila ses impressions, lui qui appréciait beaucoup le son de sa Strat :

1ER JOUR

Grosse surprise, les micros ne réagissent pas de la même manière. Les 2 cordes aigues moins claquantes (ce qui est probablement du aux plots étagés).
les graves bourdonnent si on ne revoit pas un peu le réglage d’ampli. Avec les précédents micros (fender standard) les basses étaient accentuées sur
l’ampli pour contrer leur manque de chaleur.
Là pour le coup la chaleur on l’a !
Pour le son : petite déception de ne pas retrouver le son SRV sur les cleans, il y a moins ce claquant bien spécifique.
En saturation ça grogne bien vintage, mais je ne retrouve pas non plus un son Hendrix même si on s’en rapproche beaucoup !
Par contre je retrouve parfaitement le timbre de Rory Gallagher, et c’est pas peu de le dire.

EN CLEAN :

Pas ce gros claquant qui pète bien les oreilles comme
il faut, mais une douceur envoutante ! c’est bien simple les arpèges transportent réellement dans une autre dimension…
Rock bourrin, blues qui tache, passez votre chemin.

EN SATURATION :

Ce set m’a moins accroché en disto. En effet le son est moins propre, pour jouer des riffs énergiques obligé de jouer fort sur les cordes pour avoir
une réponse digne de ce nom. Le grain Rory Gallagher toujours, mais un trebble booster restera vivement conseillé (d’ailleurs c’est ce que faisait le
maître!). Donc un grain moins alléchant et plus trop approprié à mon répertoire très hendrixien. Les notes posées et longues sont plutôt brouillonnes.
EN CRUNCH :
Très bon, ça grogne. Ce son évoque un peu les vieux albums des pionniers du blues. Pas sur-brillants, pas lisses, mais péchus.

BILAN :

Pour un répertoire clair à léger crunch, ce micro est tout bonnement LE micro à ne pas manquer ! Il décevra surement les adeptes du gros son de la
strat à décoller mamy de son fauteuil. Pas contre il s’en sortira trèèès bien sur les crunchs, mais méritera ajout de treeble booster par exemple ou autre
compression pour les saturations plus importantes. Je n’ai pas essayé sur un son archi saturé type métal, mais bon je crois pas que ce soit vraiment le public..
Donc un exellentissime micro pour le clair bien meilleurs que tout ce que j’ai pu essayer jusqu’à présent.

(A titre indicatif, j’ai eu les mother milk de Bare Knuckle dans le même registre, et ben je n’étais pas autant convaincu du tout !)

2EME JOUR

La vache ces micros déchirent grave ! Il me permettent de découvrir une nouvelle facette de la strat. alors que je visualisais la strat comme un son
agressif, hargneux et brillant, ces micros donnent un caractère doux, précis mais riches en dynamique, et répondant aux attaques. Il permettent une
très large expression du jeu, de la douceur à l’agressivité. Avec un réglage approprié de la distortion, je parviens même à effleurer un son hard rock
à la ACDC ou Led Zep! En effet la douceur donne à ces micros un toucher proche du P90, mais avec plus de subtilité (et un peu moins de gras et évidemment de puissance).

Les positions intermédiaires deviennent non seulement utilisables, mais vraiment adictives! Je me suis surpris à jouer uniquement avec ses positions
pendant plus d’un heure, moi qui n’avais jamais apprécié ces sonorités auparavant! Bref que du bonheur en clean, surtout agrémenté d’un léger chorus,
Non nous ne sommes pas dans les sons clairs très rond et jazzy… Bien que moyennant un ampli adapté on y serais probablement.

J’ai bien hate d’essayer les prochains micros, qui sur le papier devraient être dans mon style de départ (plus de brillant et gros son hendrixien sur les pédales),
mais ces micros là m’ont fait découvrir une facette de la strat à laquelle je ne m’attendais pas, pas sûr que j’en déccroche ! !

DERNIER JOUR :

Finalement ces micros peuvent approcher les sonorités hendrixiennes, mais ce n’est pas leur domaine de prédilection. Il ont plus un son gras et
profond, très riches en médium ce qui en font un kits parfait pour du clair, ou alors des saturations qui grognent.
Ils ressemblent un peu aux texas special de chez fender, avec la qualité irréprochable en plus. Mais le caractère et la prise des saturations
est très proche.
Les positions intermédiaires sont tout bonnement bleufantes, Cf. mix final, comparer la partie rythmique avec les fender std…

J’aurais bien aimé tester ça sur un ampli fender bien brillant, ça doit être un vrai régal. Mais bon voilà, moi c’est plutôt marshall… Zut pour le
coup !

SAMPLES :

Son Clair positions milieu & chevalet :

 

Son disto

 

Son disto hard rock

 

Mix final :

 

CARACTÉRISTIQUES : (a considérer comme une appréciation quantitative et non qualitative !)

AIGUS : 6/10
MEDIUM : 7/10
GRAVE : 6/10
ATTAQUE : 8/10 (très équilibrée, pas trop imposante)
RONDEUR/CHALEUR : 8/10
POLYVALENCE : 8/10

ÉQUILIBRE ENTRE MICROS :

Chevalet-> Milieu : 10/10

Milieu-> Manche : 8/10 (Pour moi le manche un poil trop imposant)

Positions intermédiaires : 10/10 : est-il possible de faire mieux ? je ne crois pas !

APPRÉCIATION : (qualité)

CLAIRS : 10/10
CRUNCH : 9/10
SATURATION : 7/10

NOTE GÉNÉRALE : 9/10

LES SONS QUE J’AI PRÉFÉRÉ :

01- Son clair avec chorus moyen
02- crunch avec treeble booster
03- Saturé lourd aux sonorités hard rock

MATERIEL UTILISE POUR LES TESTS :

Ampli clone de JTM45 marshall + cab 2×12 grennback
Xotic AC booster utilisé comme treeble bosster
Fulltone OCD pour les saturations.
Multieffet t.c. electronic pour les effets divers

Prochain test, les micros Van Zandt Rock. Merci beaucoup à notre testeur Ronan pour ce compte rendu complet !