Difficile de s’y retrouver parmi toutes les infos concernant le blindage d’une guitare.

De nombreux tests pratique m’ont permis de lister les 5 points qui selon moi sont les plus importants dans un blindage de guitare.

Avant toute chose, pourquoi doit on blinder une guitare ?

Tout simplement pour limiter au maximum les ondes perturbatrices provenant par exemple d’un écran d’ordinateur, d’un néon ou même d’un ampli. Le résultat d’un bon blindage (et câblage) est un son plus précis avec plus de dynamique et bien sûr moins de parasites.

1. Cage de faraday ?

Une cage de faraday est une enceinte parfaitement étanche utilisée en laboratoire pour effectuer des mesures très précises sur des éléments. Il est donc indispensable pour la fiabilité des résultats qu’aucun élément extérieur ne puisse rentrer dans la zone de test. Le technicien travaille bien sûr à l’intérieur de l’enceinte.

Le principe même de la guitare électrique est selon moi incompatible avec la cage de faraday, car tout simplement le micro va utiliser la vibration de la corde, donc un élément extérieur pour fonctionner. On est donc loin du principe que tout se passe à l’intérieur de l’enceinte de confinement.

On parlera donc plutôt de blindage électromagnétique.

2. Blindez les bons éléments

j’ai effectué de nombreux tests comparatifs et il est très clair que le blindage intégral du corps n’apporte pas d’améliorations très significatives. beaucoup de spécialistes l’affirment également. Donc inutile de perdre des heures, pour une résultat franchement décevant. Bien entendu un corps intégralement blindé ne peux pas diminuer la performance du blindage, il doit même sans doute l’améliorer en théorie mais le cas pratique met bien en avant l’absence de différences significatives.

Plus vous jouez fort avec beaucoup de saturation, plus le blindage devra être complet.

Blinder un élément en plastique est par contre absolument essentiel. Le plastique ne filtre absolument rien donc le simple fait de le recouvrir de cuivre va freiner très significativement les perturbations.

Donc pensez à bien blinder les éléments en plastique : pickguard, plaque arrière électronique (type Lespaul).

Pour ma part je blinde également les plaques de contrôle en métal et les parties de bois fines type fond de cavité électronique sur une LesPaul, mais jamais les parties épaisses de bois.

Même dans le cas d’un blindage électromagnétique, il faut le relier à la masse. Cela fonctionne comme une antenne qui va amener les perturbations à la masse avant qu’elles puissent venir perturber le signal.

3. Utilisez du cuivre auto adhésif

Seul le cuivre est efficace pour le blindage d’une guitare. L’aluminium est un bon filtre également mais pour des fréquences plus hautes que celles utilisées avec une guitare. Donc dans le cas de notre instrument fétiche, il est moins efficace que le cuivre.

Bien sûr l’aluminium est beaucoup moins cher que le cuivre. C’est pourquoi on trouve une minuscule feuille d’aluminium sur les pickguards.

le cuivre en feuille auto adhésive est le produit le plus performant dans le cas d’un blindage électromagnétique. Dans le cas du cuivre en bombe, les particules de cuivre sont noyés dans de la colle ce qui limite l’effet d’écran. La colle ne filtre rien bien sûr.

4. Utilisez le principe de la masse flottante

Vous trouverez plus d’informations sur le post consacré à la masse flottante. C’est un élément facile à mettre en place et efficace car il permet un meilleur blindage du câble. En pratique, on ne l’utilisera que sur la sortie jack de la guitare, sur les fils micros et sur le cordon reliant la guitare à l’ampli.

Pour les petites longueurs (câblage sélecteur, potentiomètres…) on préférera des petits conducteurs non blindés.

5. Soignez votre câblage

Il faut toujours garder en tête le principe de la chaine du son. C’est en optimisant tous les éléments de la chaîne que le son sera vraiment performant. Faire un beau blindage et bâcler le câblage est vraiment contre productif.

Le son de la guitare sera à la hauteur de l’élément le moins performant de votre chaîne, donc soyez vigilant !

Le problème le plus souvent rencontré dans le câblage est celui de la boucle de masse.

Ce phénomène est très facilement détectable. Si vous avez un buzz et que le simple fait de toucher les cordes (ou l’axe métallique d’un potentiomètre, capot métallique micro…) l’arrête, c’est un problème sur votre masse.

Généralement, cela signifie que votre masse relie un élément par deux endroits différents. Si par exemple vous avez blindé votre pickguard avec du cuivre, que vos potentiomètres sont installés dessus, ils vont être automatiquement reliés entre eux grâce au cuivre. Si vous rajoutez des conducteurs pour encore une fois les relier sur la masse (comme indiqué souvent sur les schémas) vous allez créer une boucle de masse, avec le risque d’avoir une ronflette.

Je reviendrai sur le câblage dans d’autres posts.

TELECHARGEZ GRATUITEMENT L'EBOOK

En 10 ans d'activité, nous en avons dépanné des câblages ! Dans cet ebook, nous vous dévoilons les 7 problèmes les plus courants.

You have Successfully Subscribed!