Les potentiomètres Push Pull ou Push Push sur les guitares ou basses électriques sont de plus en plus utilisés. Ils permettent des combinaisons très intéressantes et ceci facilement car il n’est pas nécessaire de repercer ou de modifier sa guitare.

Même si il est préférable de laisser le volume de votre guitare avec un potentiomètre classique, et ceci pour des raisons de confort de câblage, la tonalité quant à elle pourra accueillir un push pull.

En effet, l’utilisation de ces potentiomètres, surtout pour les guitares équipées de micros doubles bobinages peut être judicieux. Il est toujours intéressant d’élargir sa palette sonore, sachant que l’on garde toujours la position basse comme standard.

Comment fonctionne un potentiomètre push pull pour guitare ?

Il faut bien différencier deux parties sur un potentiomètre Push Pull ou Push Push : la partie haute qui n’est autre qu’un potentiomètre tout à fait classique, et la partie basse qui fonctionne comme un switch deux positions.

Il est très important de comprendre que ces deux parties fonctionnent totalement indépendamment. Si vous ne câblez que la partie potentiomètre, il fonctionnera comme un potentiomètre standard.

Les deux positions :

La partie basse du potentiomètre push pull sur ce schéma (le switch) est composé de deux colonnes : 1 2 3 et 4 5 6, qui sont indépendantes.

Par action mécanique de l’axe du potentiomètre, vous allez relier soit la partie basse des colonnes, donc les pins 2 3 et 4 5 quand l’axe de votre potentiomètre est baissé et les pins 1 2 et 5 6 quand l’axe de votre potentiomètre est levé.

Que faire avec un push pull guitare ?

Bien sûr on à tous en tête les fameux série, parallèle, split et hors phase que l’on câble avec des humbuckers possédant 4 fils de sortie.

mais on peut aussi faire avec un push pull par exemple un On-Off afin de couper totalement le son quand on lève le push pull. On peut aussi faire un by-pass, c’est à dire envoyer le signal des micros directement au jack sans passer par les potentiomètres (on a ainsi le vrai son des micros), on peut également faire un effet kill switch (idem On-Off), où bien une position avec certaines fréquences atténuées grâce à des condos et résistances…

Il y a beaucoup de possibilités !

Exemples de câblages :

CABLAGE PUSH PULL GUITARE SERIE PARALLELE CABLAGE PUSH PULL GUITARE SPLIT CABLAGE PUSH PULL GUITARE SPLIT 2 MICROS BOBINES INTERIEURES

CABLAGE PUSH PULL GUITARE PHASE HORS PHASECABLAGE PUSH PULL GUITARE BYPASS 

CABLAGE PUSH PULL GUITARE CHOIX CONDENSATEUR

CABLAGE PUSH PULL GUITARE SPLIT SERIE PARALLELE

Besoin de plus d’informations ?

Un guide complet (comprenant également le câblage des push pull CTS) est disponible dans la boutique Guitar n’ Blues

TELECHARGEZ GRATUITEMENT L'EBOOK

En 10 ans d'activité, nous en avons dépanné des câblages ! Dans cet ebook, nous vous dévoilons les 7 problèmes les plus courants.

You have Successfully Subscribed!